DANIEL TESSIER

Vice-président, Centres technologiques

 
« Le Centre d’innovation compte maintenant un parc de dix-huit instruments HiSeq en plus de sept autres types de séquenceurs de nouvelle génération et pourra compter sur un généreux octroi de la Fondation canadienne pour l’innovation afin d’implanter la première plateforme HiSeq X Ten au Canada. Cette plateforme sera accessible à la communauté scientifique et propulsera le Québec et le Canada vers une plus grande intégration du séquençage du génome humain. »

 

CENTRE D’INNOVATION GÉNOME QUÉBEC ET UNIVERSITÉ MCGILL

Nombre d’équipes de recherche soutenues en 2014-2015 : 924 équipes provenant de 30 pays

Revenus 2014-2015 : 16,2 millions de dollars / Hausse de 8 % par rapport à l’an dernier.

Couronnant ainsi beaucoup d’efforts et de perfectionnement, le Centre d’innovation a obtenu une nouvelle certification, Certified Service Provider, pour le séquençage utilisant la plateforme Pacific Biosciences.

Niveau de satisfaction des usagers : 95 %

Douze ans d’existence du Centre d’innovation :

  • Nombre d’équipes de recherche soutenues : 2581
  • Revenus : 128 millions de dollars
 

Centre intégré de génomique clinique pédiatrique Génome Québec et CHU Sainte-Justine

Le premier mandat du Centre intégré consiste à offrir des analyses génomiques cliniques visant à explorer les maladies monogéniques et les cancers de l’enfant. Étant donné que plus de 80 % des maladies génétiques rares se déclarent durant l’enfance ou l’adolescence, il est attendu que le séquençage du génome aura un impact considérable en pédiatrie. Le Centre intégré cherche aussi à soutenir la réalisation de projets de recherche en génomique en donnant priorité aux projets translationnels cliniques.

L’année a été marquée par la mise en place de l'expertise et de l'équipement dans le cadre du démarrage des activités de génomique clinique du Centre intégré. Durant cette période, les premières analyses du projet d'exome clinique ont également été complétées. Au cours des prochains mois, nous tenterons d'augmenter la capacité d'analyse du Centre intégré, par l'ajout de nouveaux équipements, le développement des ressources bio-informatiques et l'optimisation des procédés de laboratoire.

La plateforme de séquençage dirigée par Jacques L. Michaud est au cœur du Centre des maladies génétiques rares du CHU Sainte-Justine annoncé en février 2015, qui vise à mieux intégrer les expertises cliniques et les activités de recherche et d’enseignement dans le contexte des maladies mitochondriales.

« Depuis le début officiel des opérations en août 2014, le Centre intégré a permis la réalisation de plus de vingt projets de recherche provenant d’une douzaine de collaborateurs. »

 

Biobanque Génome Québec et Centre hospitalier affilié universitaire régional de Chicoutimi

La Biobanque a complété l’entreposage des 17 000 échantillons de la seconde vague de participants de CARTaGENE et a traité plus de 15 000 requêtes transactionnelles d’échantillons. En plus de proposer diverses conditions d’entreposage d’échantillons biologiques, incluant la seule infrastructure GenVault en Amérique du Nord pour le stockage à la température ambiante, la Biobanque offre aussi des services d’extraction d’ADN et d’ARN, d’analyses biochimiques et d’expertise-conseil en matière de stockage sur mesure sur les sites des clients. 


CARTaGENE

Philip Awadalla a publié plus d’une demi-douzaine d’articles de haut niveau dans des journaux aussi prestigieux que PLOS Genetics, EMBO, Science et les deux plus récents dans Nature. Ces articles font état de la grande valeur de cette cohorte populationnelle comptant plus de 40 000 échantillons biologiques et données phénotypiques. 

Genizon

Le comité d’éthique à la recherche de Génome Québec a mené à terme ses travaux afin de baliser l’utilisation de la cohorte populationnelle Genizon par la communauté des chercheurs. Le processus d’accès aux échantillons biologiques et aux dossiers cliniques de quelque 45 000 participants issus de 27 différentes cohortes médicales sera bientôt annoncé.